Vous êtes ici > accueil >> énergie éolienne >> Composants d'une éolienne

Les composants d'une éolienne

Dossiers énergie éolienne

énergie éolienne

Une éolienne se compose de plusieurs parties :

  • la fondation
  • le mât
  • la nacelle
  • le rotor (nez+ hélice)
  • la cabine de dispersion

La fondation

La fondation est généralement conçue en béton. Elle doit être assez solide pour permettre de fixer toute la structure de l'éolienne.

Le mât

Le mât est plus ou moins imposant selon la force de l'éolienne et est conçu en métal afin d'apporter solidité à l'ensemble. Il supporte les principaux éléments de l'éolienne : la nacelle et le rotor. Certains mâts peuvent atteindre jusqu'à 100 mètres en hauteur : plus le rotor est haut et plus le rendement de l'éolienne sera bon, les hélices n'étant plus génées par aucun obstacle. Un mât solide permet une plus grande longueur de pale.

La nacelle

La nacelle est le moteur de l'éolienne. C'est à l'intérieur de cet équipement que se trouve le générateur d'électricité qui permet de convertir l'énergie produite par le mouvement de l'hélice en électricité et le reste de la machinerie qui dirige les pales en fonction de la force du vent (frein, suivi du vent, mise au repos).

nacelle d'éolienne
Nacelle d'éolienne : les pales et l'hélice

La nacelle supervise ainsi l'éolienne qui peut être arretée dès que le vent n'est pas suffisant ou au contraire trop puissant ou dans tout autre cas qui pourrait poser problème. Les système de supervision et de contrôle sont très performants.

Le rotor

Le rotor est composé du nez de l'éolienne et de l'hélice. L'hélice est généralement composé de trois pales. Les pales sont placées au devant de la nacelle et reliées ainsi à elle. Les pales produisent une énergie mécanique qui est transformée en électricité par la nacelle. L'électricité produite par la nacelle est transportée par des cables situés dans le mât jusqu'à une cabine de dispersion.

La cabine de dispersion

La cabine de dispersion située à la base de l'éolienne permet de se connecter au réseau électrique afin d'y injecter l'électricité produite pour la stocker dsi elle n'est pas directement utilisée ou pour la réinjecter plus tard sur le réseau si elle est fabriquée en surplus.

Accueil - Retour haut de page