Vous êtes ici > accueil >> énergie éolienne >> Fonctionnement d'une éolienne

Fonctionnement d'une éolienne

Dossiers énergie éolienne

énergie éolienne

Mission d'une éolienne

L'objectif d'une éolienne est de se servir de la force du vent pour la transformer en énergie utilisable par l'homme.

Comment ça marche ?

L'énergie mécanique directement produite par le mouvement des pales de l'hélice est transformée en énergie électrique. Les pales de l'hélice tournent sous l'effet du vent et sous le contrôle du superviseur situé dans la nacelle. Dans celle-ci se trouve un alternateur relié aux pales qui va transformer l'énergie mécanique en électricité.

champ d'éoliennes
Eoliennes en plein vent

Les éoliennes doivent être capables de résister aux fortes tempêtes et elles ont également besoin d'une vitesse de vent minimale pour pouvoir fonctionner, de l'ordre de 10 à 15 km/h.

Les éoliennes sont munies d'un multiplicateur qui est un autre composant de la machinerie qui permet de faire fonctionner l'éolienne. Les pales de l'hélice, de par leur grande taille, ont une vitesse de rotation qui est limitée, de l'ordre de 10 à 15 tours par minute environ. Dans la nacelle se trouve un second rotor avec des pales beaucoup plus petites et une vitesse de rotation très grande. Le multiplicateur fait le lien entre les pales de l'hélice et le second rotor afin d'obtenir une vitesse de rotation très importante (1000 tours par minute).

Le rendement optimal d'une éolienne est obtenue avec de vents de 50 km/h. Au dessus de 90 km/h, les éoliennes s'arrêtent de tourner ces vents forts sont peu fréquents et trop puissants : ils entraineraient une usure beaucoup plus rapide des éoliennes ce qui ne les rendraient pas rentables.

A noter :

Les éoliennes récentes sont de plus en plus silencieuses. Si on départ les premières éoliennes pouvaient émettre un sifflement désagréable lorsqu'elles fonctionnaient à plein régime, ce n'est plus du tout le cas. Le bruit n'est plus du tout un inconvénient des éoliennes, pourtant encore avançé par ses détracteurs.




Accueil - Retour haut de page